Bandeau
Le C.R.B.P.O.
Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux

Le CRBPO est l’organisme français de gestion du baguage

Activités de recherche
Article mis en ligne le 9 août 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Cette activité, qui s’appuye sur la fonction d’agence du CRBPO, est centrée autour de deux lignes directrices.

 Description statistique des données

Il s’agit d’établir le rôle des différents facteurs du milieu et de leur interaction quant au fonctionnement spatial et temporel des populations d’oiseaux (programme STOC, en collaboration avec le Ministère de l’Environnement, avec plus de mille points d’échantillonnage répartis sur le territoire national et dans différents milieux), sédentaires et migratriceset/ou sensibles (exploitées par la chasse, menacées, inféodées à des habitats particuliers…). Cela concerne notamment les variations des effectifs, en relation avec celle les caractéristiques du cycle de vie (consanguinité du régime de reproduction, sex-ratio, structures en âges) des paramètres démographiques ou d’autres indices caractérisant les individus (physiologie, variabilité génétique). La fragmentation des populations est un élément important de la composante spatiale. Les échanges migratoires au sein d’une métapopulation, souvent importants, ne permettent pas de considérer chaque population comme indépendante, et les variations respectives de leur dynamique seront liées. L’utilisation de modèles de capture-recapture spatialisés est particulièrement intéressante dans cette perspective. A travers de tels travaux, on peut envisager de développer des synergies entre les aspects appliqués et fondamentaux de la Conservation des populations d’oiseaux. Ainsi, mettre en relation distribution des espèces et facteurs écologiques permet l’utilisation des concepts d’espèce indicatrice, d’habitat potentiel des espèces ou encore de limites d’aires, et ainsi établir des politiques de gestion de l’environnement. Pour être pertinente, l’utilisation de ces concepts exige la distinction entre corrélations et causalités : la même modification des facteurs écologiques ne produit pas nécessairement les mêmes effets lorsque les mécanismes de régulation des populations sont modifiés.

 Projections démographiques

Ces prédictions, utilisant la modélisation, doivent d’une part tenir compte des mécanismes démographiques (densité-dépendance…) et génétiques (dépression de consanguinité…) régulant les populations naturelles, d’autre part intégrer les résultats des analyses précédentes. Ces projections permettent l’étude des effets de l’anthropisation des milieux, de leur fragmentation, et des changements globaux. Elles permettent aussi la comparaison de l’efficacité de différents plans de gestion d’espèce sensibles, en particulier de mettre en relation coûts et bénéfices. Elles contribueront à la mise au point des méthodes d’évaluation de l’évolution de la biodiversité, et de la valeur écologique des habitats.


Dans la même rubrique



pucePlan du site puceEspace rédacteurs

RSS

2007-2017 © Le C.R.B.P.O. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur :