Nouveautés PNRO
Article mis en ligne le 2 juillet 2014
dernière modification le 20 avril 2019

La révision du PNRO est bientôt terminée :
La révision des protocoles de l’AXE 2 portant sur la migration est achevée !

Voici les grands changements

(1) Trois nouveaux protocoles remplacent le thème HALTE : les thèmes PHENO, SEJOUR et VOIE migratoires.

Le raison est qu’un seul protocole ne permettait pas de tout faire correctement. Suivre la phénologie n’impose pas les mêmes contraintes que quantifier le temps de séjour, ou collecter un maximum d’allo-contrôles. Ces trois protocoles sont donc recentrés sur les 3 grands processus biologiques qui caractérisent la migration :

  • la phénologie de la migration,
  • le séjour de halte migratoire,
  • l’identification de voies de migration.
    Ils prennent en compte les contraintes méthodologiques pour étudier chacun de ces processus.

A partir de l’été 2014, il n’y aura donc plus de station HALTE, mais des stations PHENO, SEJOUR ou VOIE (ces dernières intégrant les suivis Rémiz et Bruant des roseaux en migration). Mais pas de panique... sauf cas particulier, vous pourrez reconduire vos pratiques antérieures à l’identique (ou presque, avec quelques améliorations) dans le cadre de l’un ou l’autre (ou plusieurs) de ces protocoles. Si ce n’est pas le cas, nous sommes à votre écoute pour vous aider à faire correspondre les protocoles à vos contraintes. IL EST TRES IMPORTANT DE NE PAS INTERROMPRE DE LONGUES SERIES TEMPORELLES DE SUIVI DE LA MIGRATION. Donc, si vous avez des doutes sur comment poursuivre un suivi historique dans le cadre des nouveaux protocoles, n’hésitez surtout pas à contacter le référent CRBPO mentionné dans le protocole.

(2) Reconduite à l’identique : ACROLA et FLASH.

(3) Alouette des champs. La révision du protocole sur la migration nocturne post-nuptiale de l’alouette des champs est en cours, et sera achevée d’ici septembre 2014 au plus tard. La première version est écrite. Mais là aussi, le protocole de base reste identique, donc tous les noctambules pourront continuer allégrement leurs pérégrinations.

(4) Autres espèces gibiers. De même, la révision du cadre dans lequel les espèces gibiers terrestres, autres que l’alouette des champs, peuvent être suivies est en cours de rédaction, et sera finalisée pour l’automne.