Nos missions
Article mis en ligne le 21 mars 2022
dernière modification le 23 mars 2022

 Activités d’agence

Baguage
Formation technique et scientifique des bagueurs, fourniture des bagues auprès de ceux-ci.

Gestion informatique des données recueillies

  • Validation des données soit vérification et saisie de celles-ci.
  • Transmission au travers de l’UMS Patrimoine Naturel (qui centralise les informations ayant trait à l’ensemble de la faune et de la flore), et à Euring, banque Européenne rassemblant les données provenant de centres ornithologiques européens.
  • Transmission des données vers l’informateur public, le bagueur à l’origine du baguage du lieu de baguage, du lieu de reprise...
  • Mise à disposition des données à des équipes de recherche (CNRS, Universités, etc).

Expertise
Auprès des administrations, tribunaux, des collectivités de particuliers, de la Commission du Génie Biomoléculaire.

 Activités de recherche et expertise

Cette activité, qui s’appuie sur la fonction d’agence du CRBPO, est centrée autour de deux lignes directrices.

Description statistique des données.
Il s’agit d’établir le rôle des différents facteurs du milieu et de leur interaction quant au fonctionnement spatial et temporel des populations d’oiseaux (programme STOC, en collaboration avec le Ministère de l’Environnement, avec plus de mille points d’échantillonnage répartis sur le territoire national et dans différents milieux), sédentaires et migratrices et/ou sensibles (exploitées par la chasse, menacées, inféodées à des habitats particuliers…). Cela concerne notamment les variations des effectifs, en relation avec celle les caractéristiques du cycle de vie (consanguinité du régime de reproduction, sexe-ratio, structures en âges) des paramètres démographiques ou d’autres indices caractérisant les individus (physiologie, variabilité génétique). La fragmentation des populations est un élément important de la composante spatiale. Les échanges migratoires au sein d’une métapopulation, souvent importants, ne permettent pas de considérer chaque population comme indépendante, et les variations respectives de leur dynamique seront liées. L’utilisation de modèles de capture-recapture spatialisés est particulièrement intéressante dans cette perspective. A travers de tels travaux, on peut envisager de développer des synergies entre les aspects appliqués et fondamentaux de la Conservation des populations d’oiseaux. Ainsi, mettre en relation distribution des espèces et facteurs écologiques permet l’utilisation des concepts d’espèce indicatrice, d’habitat potentiel des espèces ou encore de limites d’aires, et ainsi établir des politiques de gestion de l’environnement. Pour être pertinente, l’utilisation de ces concepts exige la distinction entre corrélations et causalités : la même modification des facteurs écologiques ne produit pas nécessairement les mêmes effets lorsque les mécanismes de régulation des populations sont modifiés.

Projections démographiques. Ces prédictions, utilisant la modélisation, doivent d’une part tenir compte des mécanismes démographiques (densité-dépendance…) et génétiques (dépression de consanguinité…) régulant les populations naturelles, d’autre part intégrer les résultats des analyses précédentes. Ces projections permettent l’étude des effets de l’anthropisation des milieux, de leur fragmentation, et des changements globaux. Elles permettent aussi la comparaison de l’efficacité de différents plans de gestion d’espèce sensibles, en particulier de mettre en relation coûts et bénéfices. Elles contribueront à la mise au point des méthodes d’évaluation de l’évolution de la biodiversité, et de la valeur écologique des habitats.

 Activités de diffusion des connaissances

Cette activité se traduit par la participation à l’établissement d’atlas ornithologiques et d’ouvrages de référence (en collaboration avec la Société d’études ornithologiques de France et les associations ornithologiques régionales), par des enseignements académiques et extra-académiques, et par la communication via notre blog CRBPOInfo.


Dans la même rubrique

Nous contacter
le 21 mars 2022